Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rencontre avec France 3 Pays Catalan

29 Août 2014, 13:35pm

Publié par Jean-Marc Pujol

Avant d’assister ce matin aux obsèques de Christian Bourquin, à Millas (1), j’ai reçu une équipe de France 3 Pays Catalan qui souhaitait recueillir ma réaction à propos de la fermeture du premier cycle de l’Ecole des Beaux-Arts de Perpignan.
J’ai rappelé ce que j’ai toujours dit sur ce dossier depuis le début, à savoir que la Ville n’a plus les moyens d’entretenir un tel site. De plus, je ne fais là que tirer les conclusions qui s’imposent à partir d’un rapport rédigé par  l'Agence d'Evaluation de la Recherche et de l'Enseignement Supérieur (AERES). J’ai d’ailleurs invité les journalistes à se le procurer.
La rédaction de France 3 m’a interpellé logiquement sur la disparition du centre-ville de Perpignan de quelques étudiants, à partir donc de cette fermeture aux Beaux-Arts, ce qui aux yeux des reporters paraissait incohérent au regard de mon programme de campagne lors des élections municipales des 23 et 30 mars dernier. J’ai mis en parallèle l’annonce faite par le président de l’Université de Perpignan Via Domitia, Fabrice Lorente, qui lors de la présentation officielle cette semaine de la 26ème édition du Festival Visa pour l’Image, a confirmé la création d’un diplôme d’université sur le Photojournalisme, en partenariat avec la Ville et justement les organisateurs de Visa. Jean-François Leroy, directeur du festival Visa, sera le parrain de cette première promotion qui concernera une vingtaine d’étudiants, lesquels seront installés en centre-ville, dans l’ancienne université.
Je suis convaincu, je le répète, que le fer de lance du renouveau commercial du centre-ville c’est l’animation. Les faits nous le démontrent à chaque fois.  Le Centre d’Art Contemporain a été visité par plus de 16 000 personnes à ce jour, Visa c’est au bas mot 200 000 euros de dépenses quotidiennes par les festivaliers dans les restaurants, les hôtels, les bars, les boutiques… Tous les commerces ! Les quelques étudiants des Beaux-Arts concernés par la disparition de la filière, seront « remplacés » par d’autant plus d’étudiants qui vont pouvoir accéder au diplôme d’université du Photojournalisme. L’équipe municipale se bat au quotidien et déploie toutes ses énergies pour faire battre le cœur de Perpignan, comme nous l’avons dit pendant la campagne. Cette équipe, ne l’oublions pas, est en place que depuis moins de cinq mois.
 
(1)    La délégation officielle de la Communauté d’Agglomération Perpignan Méditerranée présente aux obsèques du président de la Région et sénateur des P-O, Christian Bourquin, était composée de : François Calvet, Bernard Dupont, Daniel Mach, Jacqueline Irles, Marc Médina, Dominique Schemla, Chantal Gombert,  Laurent Gauze et moi-même. J’ai aussi invité Jean-Paul Alduy à se joindre à nous.