Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Paroles Libres...

9 Septembre 2014, 09:36am

Publié par Jean-Marc Pujol

Ce mardi matin, à 8h 30, j’ai rencontré le personnel de la Direction de l’Environnement et de l’Eau (DEE), qui occupe le 5ème étage de l’Hôtel de l’Agglo.
J’ai décidé d’aller à la rencontre de chaque agent, comme je l’ai fait précédemment avec les employés municipaux de la Ville de Perpignan.
Ce matin, j’étais accompagné du maire de Pézilla-la-Rivière, Jean-Paul Billes, vice-président délégué aux Ressources humaines.
Pendant une bonne heure, avec la quarantaine des agents présents, nous avons pu dialoguer autour d’un café. Il n’y a rien de formel dans ce type de rencontre, la discussion est complètement ouverte certes, le but étant de mieux se connaître, mais il n’est pas question de se substituer aux organisations syndicales.
Mon introduction a consisté à dire quelques mots sur la réforme territoriale décidée par le chef de l’Etat et qui va faire fusionner le Languedoc-Roussillon, notre région, avec notre voisine Midi-Pyrénées. Par conséquent, j’ai tenu à souligner que, au niveau de l’Agglo Perpignan-Méditerranée, nous allons entrer dans un enjeu territorial très fort, car nous allons devoir nous positionner entre les deux puissantes et ambitieuses métropoles que sont Toulouse et Montpellier. Montpellier est déjà en train de tisser sa toile entre les communautés de communes d’Alès, au nord, et de Narbonne, au sud !
Perpignan devra s’imposer, d’où l’objectif visé de devenir une communauté urbaine au 1er janvier 2016, pour ne pas être le Petit-Poucet de l’étape régionale, pour ne pas être le dernier de la classe, en bref pour ne pas regarder passer le train sans pouvoir y monter dedans.
D’ici 2016, notre Agglo, qui a vocation à étendre son territoire, doit prendre le temps de mettre en place des discussions, des réflexions… Faisons les choses tranquillement ! L’équipe d’élus qui m’entoure est particulièrement engagée, motivée, pour faire aboutir de beaux projets.
Enfin, j’ai tenu à dire aux personnels de la DEE que ma manière directe de fonctionner ne remet rien en cause dans le fonctionnement de la hiérarchie. Ce n’est pas parce que je parle avec quelqu’un, sans passer par son supérieur, que je court-circuite la hiérarchie.
A mes côtés, Jean-Paul Billes a rappelé l’importance de la DEE dans le quotidien des habitants… « Car tous les jours il faut que l’eau coule dans les robinets ».
Demain mercredi 10 septembre, à la même heure, toujours à l’Hôtel de l’Agglo, je rencontrerai les personnels des services : Economie, Solidarités, Aménagement du Territoire et Développement Durable.
 
Paroles Libres...
Paroles Libres...