Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Découpage cantonal à la mode socialiste

9 Avril 2015, 13:08pm

Publié par Jean-Marc Pujol

Les dernières élections départementales, sur le calendrier électoral car en fait les premières du genre au plan national, resteront dans les annales comme un grand moment de « démocratie » : dans notre département, avec environ 62 000 voix l’UMP et l’UDI remportent 12 sièges de conseillers départementaux, alors qu’avec moins de voix la coalition socialiste et communiste s’empare d’une vingtaine de sièges qui lui donne une confortable Majorité pour assurer le fonctionnement de l’Assemblée Départementale. A l’évidence, et nombre d’éditorialistes s’en sont fait l’écho dès le 22 mars dernier, soir du 1er tour de ces élections, il est plus réaliste de parler dans le cas présent de « charcutage », plutôt que de « redécoupage ». Nicolas Sarkozy a raison de parler « d’un charcutage malhonnête » et de prendre l’engagement « de ne pas conserver le scandaleux découpage électoral des cantons »… Bien avant la tenue de ces élections j’avais eu l’occasion de dénoncer cette dérive électorale, le bilan de celles-ci me conforte hélas dans mon analyse et mes craintes. A l’arrivée, nous ne pouvons que constater que c’est ce charcutage électoral, uniquement !, qui a permis à la gauche des P-O de sauver les meubles… et à la Démocratie de proximité de reculer.