Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hier matin, un sénateur s’est suicidé…

8 Avril 2015, 10:01am

Publié par Jean-Marc Pujol

L’ancien maire de Tours et sénateur de l’Indre-et-Loire, Jean Germain, a été retrouvé mort à son domicile, hier matin, alors qu’il devait comparaître devant le tribunal correctionnel pour « complicité » dans l’organisation de mariages chinois fictifs. L’élu a laissé une lettre dans laquelle il explique son geste. Depuis, entre émotion et accusations, justice et médias se retrouvent sous les projecteurs de cette actualité tragique : Jean Germain s’est peut-être senti condamné avant même d’être jugé, d’où son acte irréversible. Il n’est pas question pour moi d’instrumentaliser ce suicide, de pointer du doigt des comportements, une corporation en particulier, de me lancer dans de quelconques plaidoiries. Le suicide d’un homme, quel qu’il soit, est toujours triste. Certes, on aurait tort d’accuser les-uns-les-autres, aussi terrible et cruelle soit l’information, sans oublier la cavalcade des commentaires courageusement anonymes qui précède traditionnellement la mise en examen d’une personnalité (politique, artistique, sportive ou autre)… Mais il faut se faire à une évidence : notre société est devenue particulièrement violente, « à l’image » de l’info qu’elle véhicule en continu. Et dans ce tourbillon de la vie où la communication est l’une des reines, les élus, les dirigeants d’entreprises, sont souvent très, trop ?, exposés au point d’être immédiatement, systématiquement, suspectés, accusés, livrés en pâture. Dès lors, parce que tout s’emballe si vite, il n’y a plus de place pour le doute, l’honneur, l’humanité et, plus inquiétant, pour la recherche de la Vérité.