Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voir la « primaire » comme un vent de liberté

24 Février 2016, 13:59pm

Publié par Jean-Marc Pujol

Bruno Le Maire vient de confirmer sa candidature à l’élection primaire de la Droite et du Centre, programmée pour le 20 novembre prochain. Si, ce jour-là, aucun candidat ne rassemble sur son nom plus de 50% des suffrages exprimés, alors un second tour sera organisé le dimanche suivant, 27 novembre 2017.
Bruno Le Maire rejoint donc une liste de candidats déclarés qui ne cesse de s’allonger au fil des week-ends : Nicolas Sarkozy, Alain Juppé, Nathalie Kosciusko-Morizet, François Fillon, Nadine Morano, Hervé Mariton…
Je pense que cette multitude de candidatures est une chance pour Les Républicains, car elle permettra à la force militante de s’exprimer de toutes ses voix et dans tous ses courants. Il ne faut pas voir ce « casting » comme une addition de mécontentements, d’ambitions, de querelles de personnes, de règlements de comptes, mais au contraire il faut vivre cette profusion de choix comme une véritable aspiration démocratique, comme une démocratie participative, de proximité. C’est là une ouverture qui permet de faire souffler un vent de liberté, et ce dans la mesure où chacun peut débattre, où chacun peut avancer avec ses idées, ses aspirations. La certitude, c’est que maintenant nous savons que le débat sera animé. A l’heure d’Internet, des nouvelles technologies, de l’ère du numérique, de l’influence des réseaux sociaux, il n’y a rien de pire que les consensus arrangés, programmés, rien de pire que l’immobilisme.