Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Depuis Perpignan, rejoindre la Méditerranée à vélo en toute sécurité

13 Avril 2016, 09:42am

Publié par Jean-Marc Pujol

Parmi les nombreuses ambitions qui ont contribué à l’élaboration du réaménagement des berges de la Têt, dans le cadre du Projet de territoire Terra Nostra, porté par le sénateur François Calvet, et que nous avons présenté ensemble, lundi soir, salle Al Sol du Vernet, dans une salle archicomble (plus de 350 personnes !), il y a ce que l’on appelle aujourd’hui « les déplacements doux », c’est-à-dire la mise en place d’itinéraires sécurisés pour se déplacer à bicyclette. Il s’agit, là-aussi, de favoriser le développement harmonieux du territoire métropolitain, en confortant la mobilité. Préparer le territoire de demain, c’est le rendre plus attractif et plus accessible.
L’aménagement des berges de la Têt s’étend du village Saint-Féliu-d’Avall à la commune de Canet-en-Roussillon. Cela concerne une vingtaine de kilomètres. Entre autres réaménagements du site, il est question de créer une « route cyclable » pour aller directement à vélo depuis Perpignan à Canet-plage, en suivant la rivière… Que chacun puisse prendre son VTT ou n’importe quel autre deux roues pour aller de la ville à la mer.
Lors de la réunion publique qui s’est tenue à Al Sol, cette idée a fait l’unanimité. Le débat a ouvert de belles perspectives, que chacun a pu imaginer à sa guise, il a aussi soulevé dans la salle quelques points d’interrogation, notamment au niveau de l’entretien du site et de sa sécurisation. J’ai expliqué ce que la Municipalité avait effectivement prévu pour gérer correctement les lieux. J’ai rassuré les intervenants sur la propreté,  en confirmant d’une part la présence d’une équipe renforcée qui veillera par exemple à ce que l’endroit ne devienne pas le terrain privilégié de déjections canines, d’autre part des caméras de vidéo-protection balaieront le site… Mais pour être « au top », il faudra également que chacun prenne ses responsabilités, que chaque usager-utilisateur de cette nouvelle voie de circulation, exclusivement réservée aux piétons et aux vélos, soit acteur de cette gestion au quotidien.