Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lutte contre le moustique tigre : un acte citoyen avant tout !

24 Mai 2016, 14:01pm

Publié par Jean-Marc Pujol

Lutte contre le moustique tigre : un acte citoyen avant tout !
Avec une dizaine de réunions publiques programmées jusqu’au 1er juin dans tous les quartiers de la ville, avec l’édition d’un guide tiré à plus de 9 000 exemplaires, avec des interventions dans les écoles, avec un plan de formation original pour le personnel communal qui opère dans les jardins publics, sur les toits de bâtiments communaux, etc.-etc., avec une aide financière de 50 000 €/ an attribuée à l’EID-Méditerranée, seul organisme compétent à intervenir sur le terrain (placé sous l’égide du Département) : Perpignan, par le biais de sa Direction municipale Hygiène & Santé, est sans aucun doute, proportionnellement à sa population, l’une des villes d’Europe à agir et à s’investir le plus dans la lutte contre le moustique tigre. D’ailleurs, ce n’est pas un hasard si l’Organisation Mondiale de la Santé (l’OMS) l’a choisie comme exemple en la définissant comme « ville pilote » dans ce domaine.
L’ensemble de notre territoire régional a été placé en « vigilance rouge » sur la carte annuelle qui mesure la prolifération de cet insecte qui, au-delà de sa piqûre douloureuse et des démangeaisons qui s’en suivent peut être vecteur de maladies tropicales (dengue, chikungunya et zika). Les dernières pluies ayant mis en eau les sites de pontes, le moustique tigre sera malheureusement à nouveau présent dans la commune et risque de nous gâcher l’été 2016.
Très impliquée sur cette problématique à l’échelle départementale et régionale, la Ville de Perpignan se mobilise dans de nombreuses actions de sensibilisation. Je voudrais en profiter pour féliciter les maires de quartier qui s’impliquent collectivement dans ce qui, jour après jour, se présente comme un défi au quotidien. Il en est de même pour l’élue déléguée à l’hygiène et la Santé publique, Christelle Poloni, aux côtés de M. Palau, chef d’agence EID-Canet, qui ont même mis au point des opérations porte à porte dans les secteurs de la commune les plus touchés par le phénomène.
A chaque réunion, le public se présente de plus en plus nombreux : 30 à 80 personnes, me dit-on, pour venir se renseigner, se motiver. Car il faut insister là-dessus : la lutte contre le moustique tigre passe aussi par un acte citoyen. Chacun(e) doit se sentir concerné, interpellé. Il y a des gestes simples et efficaces pour éviter que l’eau stagnante ne se transforme en nurserie pour l’insecte : couvrir d’une moustiquaire les réservoirs d’eau de pluie, éliminer les endroits où l’eau peut stagner (seaux, bidons, pots, arrosoirs, jouets d’enfants…), supprimer les soucoupes des pots de fleurs si possible, vérifier le bon écoulement des eaux pluviales, etc.-etc.
Si vous avez un doute, des questions, une inquiétude, appelez la Direction perpignanaise Hygiène& Santé publique : 04 68 62 35 01.
Les prochaines réunions d’information dans les quartiers sont prévues : ce mardi 24 mai 2016, à 18h 30 (mairie de quartier Nord) ; le mercredi 25 mai, à 18h 30 (annexe mairie Porte d’Espagne) ; le jeudi 26 mai, à 18h 30 (annexe mairie La Lunette) ; le mercredi 1er juin, à 18h 30 (salle Bartissol du Centre-Ville).