Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Catalogne et Perpignan sont des lieux où l’exil a un sens

21 Octobre 2016, 17:00pm

Publié par Jean-Marc Pujol

D’abord, en 1939, avec les centaines de milliers d’Espagnols fuyant la guerre et les atrocités, qui ont trouvé refuge en France, pour se mettre à l’abri des exactions, des règlements de compte. Ensuite, avec ceux que l’on appelait les Pieds Noirs, qui eux aussi ont dû quitter leur pays, l’Algérie, pour ne pas subir les mêmes exactions. Concernant les Pieds Noirs, rappelons ici que ces exactions avaient commencé, entre autre, depuis de nombreuses années, symbolisées par le massacre du 5 juillet 1962, à Oran, qui a fait plus de morts et de disparus que le massacre d’Oradour-sur-Glane le 10 juin 1944, pour une population 40 fois inférieure ! J’ai encore en mémoire les paroles de Gaston Defferre, alors maire de Marseille, nous demandant « d’aller nous rééduquer ailleurs »…

Aujourd’hui, comme hier les réfugiés espagnols ou les Pieds Noirs, des personnes et des familles quittent des zones de guerre pour se protéger. Il me parait nécessaire d’apprécier les situations de ces familles et de trouver des solutions provisoires pour les accueillir avant qu’elles puissent retourner dans leur pays d’origine une fois la guerre terminée.