Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le « Café de France » pourrait réintégrer le patrimoine municipal

10 Janvier 2017, 21:02pm

Publié par Jean-Marc Pujol

Les médias locaux se sont fait l’écho, ces dernières semaines, des difficultés économiques concernant le café-restaurant Le France de la place de La Loge, l’un des sites comptant parmi les plus prestigieux et remarquables de notre belle ville, l’un des lieux également les plus courus des Perpignanaises et des Perpignanais, toutes générations confondues !
J’ai décidé que cet espace qui supporte l’un des pans les plus symboliques de notre histoire devait revenir briller au sein de notre patrimoine communal. Témoin - depuis le départ de sa construction au XIVème siècle (achevée au XVIème) - de toutes les étapes qui ont marqué le développement de Perpignan au fil de l’Histoire, l’édifice de la Loge de Mer constitue en d’autres termes l’héritage, à la fois architectural et culturel, laissé par nos prédécesseurs, il a d’ailleurs été jusqu’à présent de tous les enjeux qui ont fait vibrer notre fibre identitaire.
C’était déjà là, pendant le Moyen-Âge, que les décisions vitales pour la cité se prenaient, puisque l’actuelle place de la Loge cumulait les pouvoirs locaux : la Bourse du commerce (la Loge de Mer), la mairie et le palais de la députation.
Par la suite, le bâtiment à l’allure gothique - Qui comme la cathédrale Saint-Jean-Baptiste et le palais des rois de Majorque illustre parfaitement les grands chantiers de l’âge d’or de Perpignan, alors capitale continentale du royaume de Majorque - abrita un théâtre (au XVIIIème), puis la Poste (pendant la Révolution)… des établissements de bouche… Jusqu’au restaurant « Café Le France » qui doit mettre aujourd’hui la clé sous la porte.
C’est dans ce « sanctuaire » de l’Histoire de Perpignan que je souhaite projeter pour partie le futur de notre centre-ville. Pour cela, avec l’équipe municipale qui m’entoure, nous avons envisagé d’installer le nouvel office de tourisme de la ville, ainsi que la plus belle des vitrines de notre territoire en consacrant une place de choix à nos terroirs viticoles.
« Destination Perpignan » n’est pas qu’un simple slogan. Il y a derrière une politique touristique, avec ses stratégies pour booster l’activité économique locale, avec un positionnement original, des animations diverses, avec des partenariats originaux aussi. Reprendre « Le France » s’inscrit dans cette démarche volontaire d’attractivité du territoire.