Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Macron, l’héritier du « Hollandisme »

3 Mars 2017, 11:07am

Publié par Jean-Marc Pujol

Emmanuel Macron a dévoilé hier son projet présidentiel pour la France de 2017 à 2022.
Désormais, c’est clair, c’est même très clair, l’ancien ministre de l’Economie du gouvernement socialiste Valls, au travers de son programme, démontre qu’il est bien l’héritier de la désastreuse politique économique de François Hollande. C’est son droit le plus strict. Mais alors qu’il cesse de jouer à cache-cache avec les Françaises et les Français. Qu’il arrête de se positionner en perpétuel funambule entre la droite et la gauche, déplaçant son marqueur électoral au gré du climat ambiant et de l’actualité. Qu’il assume ! Qu’il l’assume. Car contrairement à ses dires, dans cette élection présidentielle Emmanuel Macron est bien « l’élément de continuité de la politique de François Hollande ». Il est porteur du label de « l’hollandisme ». C’est du copié-collé !
Le problème pour lui, c’est que les Françaises et les Français sont conscients que le pays doit être réformé. Et il y a urgence désormais. Emmanuel Macron n’en a ni le courage, ni la dimension… ni la volonté ! Seules les propositions du candidat François Fillon peuvent remettre le pays à flot, sur la bonne voie, celle de la croissance, du plein emploi et de l’innovation dans tous les domaines. Seul, dans cette campagne électorale pour la présidentielle, François Fillon a une véritable stratégie économique, a une vision pour la France dans l’Europe, sur la scène internationale, parce que son programme s’appuie sur l’intérêt général de notre pays, sur ses réalités, ses atouts, ses forces, son attractivité, pour relancer l’activité et redonner du pouvoir d’achat.