Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Au lendemain de la grève des chauffeurs de bus…

5 Mai 2017, 10:31am

Publié par Jean-Marc Pujol

Direction de l’entreprise délégataire Sankéo (anciennement CTPM) qui gère le fonctionnement des transports urbains sur le territoire de Perpignan Méditerranée Métropole (PMM) et syndicats se sont retrouvés sur la voie du dialogue pour mettre un terme à un conflit social dont je mesure combien et comment il a pu perturber le quotidien de nombreux habitants.
Je tiens ici au nom des élus de la communauté urbaine PMM et en tant que maire de Perpignan à présenter aux usagers toutes nos excuses suite aux désagréments qu’ils ont pu subir ou à connaître pendant cette période de grève.
Les « mobilités » en général, le transport public en particulier, constituent un secteur essentiel dans notre quotidien, tant elles touchent chacune et chacun d’entre nous, qu’il s’agisse de les emprunter pour aller à l’école, pour se rendre sur son lieu de travail, pour effectuer n’importe quelle démarche ou encore pratiquer une activité sportive, culturelle ou commerciale.
C’est pour cela qu’avec le vice-président délégué aux Mobilités, Daniel Mach, nous nous efforçons continuellement, en permanence, d’apporter les réponses que les usagers sont en droit d’attendre des transports, véritable service public, pour couvrir l’ensemble du territoire. C’est un enjeu (du) quotidien ! C’est un atout pour les villes, les villages et les territoires, de même que c’est une réponse aux défis environnementaux, ne serait-ce que dans la contribution à apporter pour la préservation de notre cadre de vie.
Je suis donc heureux de constater que les syndicats et la direction de Sankéo ont pu trouver un terrain d’entente pour poursuivre un nécessaire dialogue constructif sans pénaliser davantage les usagers.