Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J -17

7 Juin 2017, 10:19am

Publié par Jean-Marc Pujol

Après trois ans de fermeture pour travaux de rénovation et d’agrandissement, le musée Hyacinthe Rigaud rouvrira ses portes le samedi 24 juin prochain.
Situé en plein cœur du centre historique de la ville, le nouveau Musée d’Art Rigaud regroupera deux autres pôles culturels historiques : l’Hôtel de Mailly et l’Hôtel de Lazerne. En ne faisant plus qu’un désormais, l’espace culturel bénéficiera de 4 300 m² - dont 900 m² consacrés aux expositions permanentes et 400 m² de surfaces dédiés à des expositions temporaires - et d’un circuit totalement repensé. Epoque gothique, baroque (autour de l’oeuvre de Hyacinthe Rigaud), moderne : l’exposition inaugurale du musée Hyacinthe Rigaud retracera les séjours perpignanais d’un géant du XXe siècle, Pablo Picasso.
Actuellement encore, les « jours de pointe » c’est une véritable fourmilière qui s’active sur site, avec des dizaines d’ouvriers évoluant en simultané au travers des nombreux corps de métier impliqués.
Les Perpignanaises et les Perpignanais seront fiers du résultat. Je n’en doute pas. D’autant plus et d’autant mieux que cette ouverture va positionner notre belle ville, au patrimoine artistique et architectural exceptionnel, sur la liste des grands rendez-vous culturels incontournables en 2017. En effet, Perpignan n’est pas la seule ville de France à investir dans la Culture ; il en est de même cette année pour : Nogent-sur-Marne (avec son Musée Camille Claudel), Nantes (et son Musée d’arts), Strasbourg (Le Parlementarium), Tours (qui inaugurera également son Centre de création contemporaine Olivier Debré) et Toulouse (qui verra naître son Musée de l’Affiche).
Faciliter l’accessibilité du centre-ville, revitaliser son tissu commercial, relancer son économie de proximité, animer l’intra-muros, maintenir sa population et offrir à tous les habitants un nouveau cœur historique adapté à leurs besoins, à leurs souhaits, à leurs loisirs : le nouveau Musée d’Art Hyacinthe Rigaud portera cette mission, dessinera un autre visage du centre-ville de Perpignan. Ce soutien culturel à l’économie urbaine – déjà quantifié qualitativement dans notre région à Montpellier ou à Rodez, avec respectivement l’extension et la création des musées Fabre et Soulages – pourra s’appuyer sur le dynamisme d’une programmation d’expositions originales qui devraient attirer bon an mal an entre 70 000 et 90 000 personnes !