Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’ancrage régional de France 3 passe par le Pays catalan, évidemment !

21 Septembre 2017, 11:08am

Publié par Jean-Marc Pujol

Régulièrement, tel un « marronnier » comme on dit dans le langage journalistique, depuis Paris, Toulouse ou Montpellier, un tiroir s’ouvre quelque part dans un bureau pour en sortir une feuille de route à partir de laquelle un décideur espère faire des économies de bout de chandelle, suite à un ordre venu « d’en haut ». Alors, « on » n’hésite pas à remettre en question un territoire, comme s’il s’agissait d’un trait de plume de régler une situation comptable, sans se soucier de sa population, de son mode de vie, de son existence tout simplement.
Les dirigeants nationaux de France 3, s’agissant de la raison d’être de leur chaîne (« Retrouvez toute l’actualité de votre région… »), doivent admettre une bonne fois pour toutes que la légitimité du service public passe par les « Pays », seuls espaces capables d’assurer la continuité territoriale de la chaîne : « France 3 Pays basque », « France 3 Pays de la Loire »… « France 3 Pays catalan » ! S’agissant de notre grande région plus particulièrement, c’est évident que les rendez-vous de l’info passent par Perpignan, la métropole du « Pays catalan ». France 3 est une chaîne de proximité nationale à vocation régionale et locale. L’aurait-elle oublié ? Sans l’intervention, quotidienne, sur le terrain, sur les terrains, de ses équipes de journalistes, le maillon le plus précieux de sa volonté d’informer lui ferait défaut, lui manquerait : la Proximité !
Dans le paysage audiovisuel français, le fameux PAF, cette proximité de France 3 entre la population et le quotidien est essentielle, je dirai même qu’elle est irremplaçable. Sans le décrochage actuel « France 3 Pays catalan », la chaîne régionale perdrait un élément clé de son identité médiatique, mais, surtout, elle se priverait d’une source d’information précieuse à visage humain.
La ville, Perpignan, qui abrite le Festival du photojournalisme Visa pour l’Image, qui l’accueille depuis sa création, qui déploie une formation universitaire autour des métiers de la Presse, et le maire de Perpignan que je suis ne peuvent accepter la disparition du Pays catalan des écrans de France 3.
La rédaction de « France 3 Pays catalan » ainsi que tous les personnels concernés par cette menace, peuvent compter sur mon entier soutien.