Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La France Insoumise qui dézingue Manuel Valls, c’est pas sérieux

4 Octobre 2018, 07:31am

Publié par Jean-Marc Pujol

Tout le monde a pu assister, devant son poste de télévision, son ordinateur, sur son Smartphone ou sa tablette, à la dernière intervention dans l’hémicycle de l’Assemblée Nationale de l’ex Premier ministre socialiste, Manuel VALLS, en tant que député de la République Française. Celui-ci a décidé de s’installer à Barcelone, où il est né, pour se présenter aux prochaines élections municipales (mai 2019) dans la capitale catalane.
Les parlementaires de La France Insoumise (LFI) ont saisi cette occasion médiatique pour brandir des pancartes « bon débarras » ou encore, pour certains d’entre eux, si l’on se fie aux commentaires nourris sur la toile Internet, attirer et électriser des propos indignes, d’un nationalisme pour le moins inquiétant. Cette attitude ne grandit pas leurs auteurs. Loin s’en faut. Certes, LFI nous a habitué à des comportements et réactions plus ou moins choquants, balourds, indécents, mais ici  les bornes ont été dépassées : les limites du respect républicain ont été atteintes et cela ne grandit certainement  pas le débat politique.
Par les temps qui courent, celles et ceux qui sont supposés représenter le peuple en siégeant dans les hautes instances des valeurs républicaines seraient mieux inspirés de réfléchir et de tourner sept fois leur langue dans leur bouche avant de parler.
Car l’attitude tapageuse manifestée, certes par une minorité gueularde, avant hier dans l’hémicycle, devant un ancien chef du gouvernement faisant ses adieux à l’Assemblée Nationale, n’est pas de nature à envoyer un bon signal à la population française. On peut s’exprimer sur le fond, on peut même tout dire et tout écrire, ou presque, encore faut-il respecter la forme et éviter les écarts de langage qui nuisent à la Démocratie et ne font que jeter de l’huile sur le feu du populisme.
Pour ma part, je préfère voir dans ce retour aux sources familiales, à Barcelone, du franco-catalan Manuel VALLS, un candidat libre qui se présente dans un pays libre. C’est une chance !
Peu importe l’étiquette, l’ambition, l’émotion, le contexte, peu importe les frustrations et l’indignation que cela peut faire naître chez les uns ou chez les autres, l’essentiel c’est cette Liberté que permet l’Europe d’aller et de venir, de se projeter n’importe où sur un territoire que nous avons en commun et en partage.