Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Attention, élections municipales en vue !

11 Mars 2019, 12:04pm

Publié par Jean-Marc Pujol

Attention, élections municipales en vue !
Dans un an maintenant, au mois de mars de l’année prochaine, les Françaises et les Français vont être appelés aux urnes pour élire leurs maires.
A Perpignan, la campagne électorale est déjà bien lancée. Derrière des « Collectifs Citoyens », des femmes et des hommes politiques locaux incapables de s’entendre à visages découverts lancent des boules puantes. Cela fait partie du jeu. Encore faudrait-il que ces personnes qui visent à gérer une collectivité soient en capacité de mesurer l’ampleur de la tâche, le poids des responsabilités, le contenu des dossiers. Car on ne s’improvise pas dans une telle mission, aux commandes d’une mairie, en argumentant sur des approximations, à coups de fake news, de mensonges. Leur seul programme connu à ce jour serait donc de détruire ce que l’actuelle équipe municipale en place, élue en 2014 par les Perpignanaises et les Perpignanais, il est bon de le souligner, a réalisé, soutenu, développé.
Ces opposants ou contradicteurs qui ne savent agir que baignés dans la controverse, l’inexpérience et l’autosuffisance manquent cruellement d’ambitions à la hauteur de notre cité, Perpignan, qui malgré eux attire chaque année davantage de plus en plus de nouveaux arrivants, habitants.  Preuve s’il le fallait, en dépit de leurs discours ringards trempés dans la « sinistrose », que notre belle ville, Perpignan, est de plus en plus attractive. Elle l’est ! De nombreuses statistiques viennent prouver mes dires : augmentation de la population, créations d’emplois, ouvertures de start-ups…
Ces détracteurs devraient faire preuve d’un peu plus d’imagination, d’ardeur, de passion, mais aussi de solidarité et de générosité pour bâtir le « Vivre Ensemble » que nous appelons tous de nos vœux, face aux défis politiques, culturels, économiques et sociaux d’aujourd’hui. Ont-ils un projet pour Perpignan ? Leurs intentions sont tout autant mystérieuses que leurs « Collectifs Citoyens » derrière lesquels se cachent souvent des professionnels de la politique. Mobilité, logement, emploi, université, culture, sports… Ils ne savent que dénigrer, démolir, et de préférence les secteurs où l’équipe municipale qui m’entoure a montré ses capacités à réussir, à imposer des projets, le programme sur lequel cette équipe municipale a été élue.
Il ne suffit pas d’agiter le vent de l’alternance pour afficher une quelconque dynamique. Il faut avoir des convictions, du courage, il faut connaître sa ville, aller au contact de ses habitants, de tous les habitants, dans tous les quartiers, partager avec eux la proximité.
Depuis quelques jours, après le quartier Saint-Jacques, ces « matamores » de Perpignan ont trouvé un nouvel os à ronger : le Théâtre Municipal. Pendant des années, mon prédécesseur l’a oublié pour ne se consacrer qu’à la construction d'un autre édifice, le Théâtre de l’Archipel, dont il préside toujours le conseil d'administration. Doit-on pour autant lui en vouloir d’avoir abandonné le Théâtre Municipal, lui reprocher de n’avoir pas fait exécuter les nécessaires travaux de remise aux normes ?... Il n’est jamais trop tard pour reconnaître ses erreurs !