Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

OUI à la Réforme territoriale !

25 Juin 2014, 16:00pm

Publié par Jean-Marc Pujol

La Réforme territoriale est absolument nécessaire. Elle est indispensable ! Le périmètre retenu par le Gouvernement est celui qui me paraît être légitime.
 
Car au final, il ne faut pas perdre de vue qu’il s’agit quand même de l’argent des Français. Ne l’oublions pas ! La Réforme a pour but d’alléger le « fameux » millefeuilles.
 
D’ailleurs, je pense qu’on pourra peut-être demander l’avis des Français sur le sujet si jamais ça bloquait au Parlement.

Voir les commentaires

A propos de l’affaire Bygmalion / UMP

25 Juin 2014, 10:30am

Publié par Jean-Marc Pujol

L’affaire Bygmalion qui secoue l’UMP en interne n’a pas fini de faire couler de l’encre... En tant qu’avocat fiscaliste de profession, il faudra m’expliquer comment un meeting qui a coûté quelque 80 000 € peut être facturé plus de 300 000 € ?
 
Je pense aux militants de base – dont je suis – qu’on a sollicités pour justement combler le déficit de l’UMP ; et si les mots ont encore un sens le choix est entre tromperie et escroquerie !
 
L’UMP devra sur ce sujet-là faire la clarté tout de suite.

Voir les commentaires

Rapatrier à Perpignan les collections du Musée de l'Histoire de France et de l'Algérie

20 Juin 2014, 10:47am

Publié par Jean-Marc Pujol

Le nouveau président de l’Agglomération de Montpellier, Philippe Saurel, a décidé d’abandonner le projet d’un Musée de l’Histoire de la France et de l’Algérie à Montpellier, pourtant voulu par l’ancien président de ladite Agglo, le défunt Georges Frêche, dans une ville où quelque 42 000 Pieds noirs s’étaient installés en 1962.
Sachant que ce projet n’aboutirait pas, à Montpellier, j’ai écrit à Philippe Saurel, il y a plus de deux semaines, pour lui proposer de rapatrier à Perpignan les collections déjà acquises ainsi que les diverses donations reçues dans le cadre de cet investissement.
Je suis convaincu que ce fonds a toute sa place entre les murs du Centre de documentation des Français d’Algérie (CDDFA), que nous avons ouvert l’an passé à Perpignan, rue du Général Derroja.
Ces collections « montpelliéraines », que je souhaite récupérer, ont toute leur place dans la cohérence historique du CDDFA dont les objectifs sont de transmettre, explorer, enrichir et analyser le patrimoine matériel et humain des Français d’Algérie, et ce par le biais d’une structure originale, à la fois - comme j’ai eu l’occasion de le souligner lors de l’inauguration des lieux - Centre de documentation, Vitrine d’une civilisation, et Laboratoire de pensée autour des exils.

Voir les commentaires

La 2ème édition du Salon des maires, des élus locaux et des décideurs publics des P-O…

19 Juin 2014, 15:22pm

Publié par Jean-Marc Pujol

au Salon des Maires...
au Salon des Maires...

au Salon des Maires...

Le jeudi 19 juin en fin de matinée, je me suis rendu au rassemblement des exposants – une soixantaine – réunis au Palais des Expositions de Perpignan, dans le cadre de la 2ème édition du Salon des maires, des élus locaux et des décideurs publics des Pyrénées-Orientales, organisé par l’Association départementale des maires, des adjoints et de l’Intercommunalité des P-O, présidée par le maire de Tautavel, Guy Ilary.
C’est d’ailleurs avec lui que j’ai effectué une visite des lieux, rencontrant pendant plus d’une heure nombre de partenaires, de décisionnaires ainsi que des dirigeants innovants.
 
C’est dans ces moments-là que l’on peut mesurer les forces d’attractivité de nos communes, de nos territoires, et en particulier celui de l’Agglo Perpignan-Méditerranée. D’ailleurs, comme nombre d’autres collectivités locales, nous étions présents, solidement installés pour mettre en avant nos savoir-faire, nos compétences, nos divers champs d’intervention et d’influence.
 
Face à un « public » averti, avec « nos entreprises » aguerries dans leurs secteurs d’activités multiples, dans un tel lieu d’échanges où la commande publique est placée sous les projecteurs de l’actualité,  il est toujours essentiel d’être présents, réactifs, car c’est aujourd’hui que nous devons parler du monde de demain.
 
Ces rendez-vous permettent aussi de mettre en contact les entreprises avec les territoires, de promouvoir les mécanismes de fonctionnement des structures intercommunales, d’appuyer nos développements dans le cadre de la coopération locale et l’intercommunalité, de connecter nos idées communes pour un mieux-être dans une économie numérique qui inonde notre quotidien.

Voir les commentaires