Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Perpignan a toujours été une terre d'accueil et de solidarité, et le restera !

31 Août 2018, 20:22pm

Publié par Jean-Marc Pujol

Perpignan a toujours été une terre d'accueil et de solidarité, et le restera !

Ce vendredi midi, j'ai reçu le président de la Generalitat de Catalunya Quim Torra, avec l'équipe municipale de Perpignan, des maires de la communauté urbaine et des P-O, ainsi que le sénateur François Calvet.

J'ai à cette occasion remis la médaille d'Or de la Ville de Perpignan, la plus haute distinction de la Fidelissima.

Des personnalités économiques, culturelles, étaient également présentes. Je les en remercie.

Cette rencontre, au regard des événements plus que jamais d'actualité qui ont lieu en Catalogne Sud, et dont personne en Catalogne Nord ne peut être insensible, quelles que soient ses convictions politiques, revêtait un caractère exceptionnel, symbolique fort.

C'est la raison pour laquelle tout mon discours pour accueillir M. Torra a été axé sur les solidarités qui unissent de manière indivisible les habitants de la Catalogne Nord et de la Catalogne Sud. J'ai rappelé, au nom de l'Histoire, le sens et le poids de ces solidarités, la « Terre d'accueil » que nous avons toujours été les uns pour les autres et vice-versa.

Je sais que le président de la Generalitat et ceux qui l'accompagnaient ont été émus – comme je l'ai été également moi-même – par cette rencontre qui s'est déroulée dans des temps compliqués, difficiles, douloureux.

Aussi, je trouve particulièrement insupportables les propos d'un élu de la Ville de Perpignan qui sur son blog me prêtent des intentions qui ne reflètent ni la réalité ni la dignité de sa fonction.

Oui, ce jour, à l'occasion de la réception en l'honneur du président de la Generalitat j'ai arboré sur ma poitrine le ruban jaune, symbole de la lutte pour les libertés de la Catalogne, en signe d'indignation et de solidarité.

Oui, ce jour aussi, j'ai signé la Charte des maires des P-O qui soutiennent leurs collègues de Catalogne Sud et qui surtout s'inquiètent d'une situation particulièrement dangereuse. Si j'ai attendu ce jour pour la signer, c'est pour remettre cette signature en main propre à M. Torra. Je voulais ainsi accentuer le caractère historique de cette journée.

Je voudrais rappeler à M. Brice Lafontaine, puisque c'est de lui qu'il s'agit, qu'il est le représentant local, à Perpignan, du mouvement En Marche !, lequel à ma connaissance n'a jamais soutenu le processus d'indépendance de la Catalogne enclenché par la Generalitat et le Parlement de Catalogne, à Barcelone. Bien au contraire, depuis le début des événements, M. Macron a été au plan européen l'un des plus fidèles soutiens au PP de M. Rajoy, en condamnant fermement l'option prise par les élus catalans au pouvoir à Barcelone. Le mouvement En Marche ! continue de camper sur ses positions avec désormais le PSOE aux commandes à Madrid...

Et c'est ce représentant-là d'En Marche, à Perpignan, qui ose se définir comme « catalaniste », qui ose se présenter comme un défenseur de la cause Catalane ?

Je terminerai sur ce sujet en rappelant que lors des dernières élections sénatoriales, M. Brice Lafontaine avait monté une liste pour les grands électeurs, dans laquelle il se présentait avec des personnes qui figuraient précédemment sur la liste du Front National.

Peut-on croire, à la lueur de ces faits et gestes, que M. Brice Lafontaine défend la cause de la Catalogne comme il le prétend ? Evidemment, non. Au contraire, son opportunisme en donne une piètre image.

 

Voir les commentaires

Au nom des solidarités qui nous unissent, j’ai remis la médaille d’Or de la Ville au président de la Generalitat…

31 Août 2018, 14:25pm

Publié par Jean-Marc Pujol

Ce vendredi 31 août 2018 à la mi-journée, dans la salle des Mariages de l’hôtel-de-Ville de Perpignan, en présence de l’équipe municipale qui m’entoure, adjoints et conseillers municipaux, en présence de maires du territoire de Perpignan Méditerranée Métropole (PMM), et aux côtés de mon ami le sénateur François Calvet, j’ai reçu très officiellement le président de la Generalitat de Catalunya, Quim Torra, venu, en voisin, en visite dans notre département à l’occasion de diverses manifestations culturelles, répondant ainsi à l’invitation de personnalités et d’artistes du Pays Catalan.
A cette occasion, j’ai réaffirmé tout le poids de la solidarité des Perpignanais.e.s et des habitants de notre territoire dans les liens indéfectibles qui nous unissent à nos voisins Catalans du sud.
J’ai rappelé au président de la Generalitat la « terre d’accueil » qu’a toujours été le Roussillon, les solidarités qui sont au centre de nos valeurs républicaines, en soulignant plus particulièrement le fait que la solidarité qui nous rassemble ne fera jamais défaut parce qu’il s’agit avant tout d’une « fraternité » historique, inscrite dans le marbre et basée sur de nombreuses coopérations ainsi que des liens familiaux des deux côtés des Pyrénées..
Moment important de cette rencontre, remplie d’émotion et de sincérité : la remise au président de la Generalitat de Catalunya de la médaille d’Or de la Ville de Perpignan – plus haute distinction de la Fidelssima – pour symboliser cet attachement qui lie nos deux territoires.
Au nom des solidarités qui nous unissent, j’ai remis la médaille d’Or de la Ville au président de la Generalitat…
Au nom des solidarités qui nous unissent, j’ai remis la médaille d’Or de la Ville au président de la Generalitat…

Voir les commentaires

Expo Dufy : plus de 22 000 visiteurs !

31 Août 2018, 11:00am

Publié par Jean-Marc Pujol

Depuis son ouverture en juin dernier, l’exposition qui a lieu au Musée d’Art Hyacinthe Rigaud, intitulée « Raoul Dufy, les Ateliers de Perpignan/ 1940-50 », est plébiscitée par les Perpignanais.e.s et les touristes puisqu’elle a suscité la curiosité de plus de 22 000 visiteurs.
Je saisi cette occasion pour souligner la politique du « défi de la culture abordable » impulsée par la municipalité que je préside et dont les évidentes répercussions se font ressentir sur le territoire « métropolitain » au quotidien.
Le nouveau Musée d’Art Hyacinthe Rigaud inauguré l’an passé s’inscrit évidemment dans une logique structurante qui s’appuie sur un cadre urbain réhabilité. Les expositions, de haut niveau, qui y sont présentées portent une stratégie municipale dont l’ambition est de booster l’économie touristique du centre-ville de Perpignan, avec bien sûr un rayonnement sur l’ensemble du territoire de Perpignan Méditerranée Métropole (PMM).
C’est un enjeu qui vient enrichir et définir notre politique publique en matière d’accueil des populations, des touristes, des entreprises. C’est surtout une vision territoriale en laquelle je crois beaucoup.
Maintenant, il vous reste deux mois pour aller voir cette superbe exposition en place jusqu’au 4 novembre 2018. Alors, dépêchez-vous et venez profiter d’un moment hors du temps dans un lieu magique !
Expo Dufy : plus de 22 000 visiteurs !

Voir les commentaires

VISA pour l’Image, 30ème !

28 Août 2018, 14:32pm

Publié par Jean-Marc Pujol

Ce mardi 28 août 2018, c’est entouré de Jean-François Leroy, responsable du festival international de photojournalisme VISA pour l’Image-Perpignan, et de Jean-Paul Griolet, président de l’association VISA pour l’Image-Perpignan, accompagné de Michel Pinell, adjoint de la Ville de Perpignan délégué à la Culture, et de Jacques Cresta, conseiller régional, que lors d’une conférence de presse que j’animais nous avons présenté en détail l’agenda de la 30ème édition de VISA.
Du samedi 1er au 8 septembre prochains : rencontres, conférences, tables rondes, lectures de portfolios, signatures de livres, projections, visites d’expositions et remises du VISA d’Or et des Prix rythmeront ce festival très couru.
Pour célébrer les 30 ans de VISA pour l’Image, la Ville a tenu à apporter sa contribution à sa manière, avec des nouveautés, comme l’affichage par exemple de quelques grandes photos du festival.
Je tiens à remercier une fois de plus les organisateurs, et en premier lieu Jean-François Leroy, qui chaque année sait trouver « LA » dynamique pour créer l’événement, avec son expertise professionnelle. A chaque fois, lui et son équipe nous reviennent avec une programmation riche et variée en événements et nous pouvons en être fiers !
Quelques mots également pour les partenaires, qui nous font confiance depuis longtemps, je pense là notamment aux accompagnateurs historiques, à tous ceux qui ont retroussé les manches dès le commencement pour faire aussi aujourd’hui de ce temps fort professionnel un grand moment populaire.
VISA pour l’Image-Perpignan constitue une période importante sur le calendrier de concrétisation de projets, tant au niveau du développement économique que de l’aménagement du territoire, en donnant à notre ville une visibilité attractive.
VISA pour l’Image, 30ème !
VISA pour l’Image, 30ème !

Voir les commentaires

La frénésie des blogs

28 Août 2018, 10:34am

Publié par Jean-Marc Pujol

Au même titre que les réseaux sociaux – Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat… pour les plus populaires – dans la sphère Internet les blogs sont devenus un phénomène de société incontournable, bousculant les habitudes, s’agissant du besoin de communiquer, de s’exprimer. Cela est sain dans une démocratie et on ne peut que s’en réjouir, même lorsque les critiques et les colères qui y sont diffusées peuvent apparaître sévères ou injustes. La Démocratie est à ce prix-là.
A l’image de cette tendance (inter)nationale, Perpignan et sa région n’échappent pas à l’appel irrésistible du digital, de l’ère numérique, où certains espèrent bien trouver leur heure de gloire, même cachés, masqués, grimés, derrière un pseudonyme.
Ainsi, depuis quelques mois, on assiste à une frénésie du côté de la création de blogs locaux, plus ou moins anonymes, alimentés souvent par « des gens bien placés » dont on soupçonnerait à peine l’existence à ses côtés.
Mais voilà, l’échéance des prochaines élections municipales approche, « à grands pas » nous dit-on, ou plutôt essaie-t-on de nous le faire croire, alors que d’ici mars 2020 il reste dix-neuf mois avant ce rendez-vous très couru. Car derrière chacun de ces news blogs, il n’aura échappé à personne que se trouve souvent un candidat aux futures municipales… mais chut ! C’est le grand retour de l’humain dans toute sa splendeur, mais version web.
Si les réseaux sociaux peuvent être un formidable outil, surtout dans une société en perpétuelle mutation, si désormais donc le digital est omniprésent dans notre quotidien, en revanche on peut regretter et s’inquiéter, parfois, de leur employabilité visant à instrumentaliser de basses manœuvres politiciennes, aux limites de la diffamation.
Personnellement, je ne répondrai pas, je ne riposterai pas à toutes ces attaques infondées, à ces déversoirs de haine, de mensonges rédigés sous couvert de mener et d’approfondir une réflexion stratégique municipale à l’horizon 2020. Une bataille, même « qu’électorale », n’autorise pas tous les coups bas !
Pendant ce temps, et jusqu’au dernier jour du mandat que nous ont confié les Perpignanais.e.s et les habitant(e)s de la métropole, avec l’équipe de la majorité municipale qui m’entoure nous continuerons à mettre en valeur les atouts du territoire en espérant bien le remettre à sa juste place sur la carte. Le tout en revendiquant un rôle fédérateur, et en ne sacrifiant jamais le lien de proximité avec la population.
Jean de la Fontaine, le poète, n’a jamais été autant en vogue par les temps qui courent… « Rien ne sert de courir, il faut partir à point » !
Savoir où on met les pieds, relever les vrais défis, prendre les jambes à son cou : peu importe la vitesse et les capacités, mieux vaut temps et persévérance pour réussir et atteindre son but.

Voir les commentaires

Libres!

27 Août 2018, 09:21am

Publié par Jean-Marc Pujol

J'étais vendredi dernier présent, à Brive (en Corrèze), à la rentrée politique du mouvement créé il y a 1 an par la présidente de la Région Ile-de-France, Valérie Pécresse, Libres!
Plusieurs personnalités perpignanaises et des P-O ont d'ailleurs participé aux débats, dont Chantal Gombert, l'une des adjointes dans mon équipe municipale et référent départemental de Libres!, et Joëlle Ferrand, l'épouse du maire du Barcarès. Mon ami Christian Estrosi, maire de Nice et président de la Métropole Nice Côte d'Azur, ancien ministre de l'Industrie, aux côtés duquel je participe à la diversité des territoires en mouvement dans  "La France audacieuse" qu'il préside, est aussi venu à Brive clôturer trois tables rondes sur : le pouvoir d'achat, la ruralité et l'immigration. C'est en rassembleurs au sein de la grande famille politique des Républicains que nous avons affiché nos complémentarités, en insistant également sur la "proximité politique", un thème cher aux élus qui irriguent de leurs expériences, compétences et convictions "La France audacieuse".
Personnellement, je garderai un excellent souvenir des rencontres et des ponts qui ont pu être jetés à l'occasion de ce 1er anniversaire de Libres!
Libres!
Libres!Libres!

Voir les commentaires

Les Dragons Catalans champions... d'Angleterre !

25 Août 2018, 19:38pm

Publié par Jean-Marc Pujol

Les Dragons Catalans champions... d'Angleterre !
Les Dragons Catalans champions... d'Angleterre !
Les Dragons Catalans champions... d'Angleterre !
Historique !
Ce samedi 25 août 2018, au Wembley Stadium, au terme d'une finale à suspense, l'équipe perpignanaise des Dragons Catalans a remporté la Coupe d'Angleterre face aux Warrington Wolves, 20 à 14 !
Historique ! Parce qu'il s'agit là du premier trophée international ramenés par les Catalans dans la Rugby League.
Magique ! Parce que spectacle il y eut, du début à la fin de la rencontre.
Héroïque ! Parce que nos Dragons Catalans, emmenés par un capitaine impressionnant dans le jeu, le pilier Rémi CASTY, se sont attaqués avec panache aux Warrington Wolves qui, ne l'oublions pas, ont remporté huit fois cette Cup en seize finales.
Je n'oublierai jamais cette Marseillaise entonnée dès les premières minutes de la 2ème mi-temps, par près de 6 000 supporters francophones venus des quatre coins du monde, dans une ambiance de folie. Oui, n'ayons pas peur d'utiliser et d'user et d'abuser des superlatifs pour savourer ce grand moment historique dans l'Histoire du rugby à XIII français... et européen !
Bravo aux Dragons Catalans, un immense MERCI aux joueurs, au staff, aux supporters... et au président Bernard GUASCH.
Nous les recevrons tous - les Dragons Catalans vainqueurs 2018 de Wembley, mais également les joueurs de l'USAP Champions de France 2018 - avec l'ensemble du conseil municipal, ainsi qu'avec Mme Hermeline Malherbe, présidente du Département, à Perpignan, place de la Victoire (Castillet), ce lundi 27 août à 18h. Tous les Perpignanais.e.s, tous les habitants du territoire sont chaleureusement conviés à participer à cette cérémonie.

Voir les commentaires

En réponse à l'article paru jeudi 23 août 2018 dans les colonnes du journal l'Indépendant page 13

24 Août 2018, 07:54am

Publié par Jean-Marc Pujol

Un Collectif intitulé Nou-s Perpignan prétend dénoncer le manque de transparence de la collectivité territoriale que je préside, Perpignan Méditerranée Métropole, en saisissant Monsieur le Préfet des Pyrénées-Orientales sous le prétexte que ladite communauté urbaine ne publierait pas son budget sur son site Internet...
Bien évidemment, je m'élève et je m'insurge contre ce qui est dans le fond comme dans la forme un faux-procès d'intention, contre une polémique politicienne qui n'a aucune raison d'être.
Jusqu'à présent, et comme nous y invite la Loi depuis 2016 (ceci dit, la Ville de Perpignan n'a pas attendu le législateur pour publier tous ses comptes, et ce depuis 2011!), il était publié sur le site officiel de Perpignan Méditerranée la délibération et le rapport au Conseil de chaque document budgétaire (certainement par mesure de simplification vu la lourdeur de nos 12 budgets).
Je rappelle que les documents budgétaires complets avec leurs annexes ont toujours été communiqués à toute personne physique ou morale qui en a fait la demande. Les comptes de la collectivité publique sont accessibles par tout citoyen qui en manifeste le désir. La publication de tous les documents et leurs annexes peut être faite immédiatement, sans la moindre contrainte, il suffit de se rendre sur le site de PMM, d'en faire la demande par courriel, par téléphone ou en se présentant à l'Accueil de PMM. Tout simplement.
L'équipe dirigeante qui m'entoure, mise en place en 2014, à l'issue des élections municipales et communautaires, est particulièrement soucieuse d'informer en permanence le grand public de toutes les décisions qui sont prises au sein de PMM. La proximité a toujours été le fer de lance de nos actions. Qu'il s'agisse de la fréquence des conférences et réunions publiques, de la transformation en profondeur du site Internet de PMM, de la mise en place de l'application Perpignan Métropole, de notre contribution à l'ère numérique via les réseaux sociaux, de la création du magazine trimestriel « Terra Nostra » tiré et diffusé à plus de 135 000 exemplaires... PMM a marqué sa volonté de toujours mieux informer les habitants du territoire. Associer les gens par l'écoute, l'échange, la coopération, c'est les traiter en Citoyens. C'est là notre ambition de tous les jours !

Voir les commentaires

Tous ensemble, au Pays des 2 rugbys !

22 Août 2018, 14:06pm

Publié par Jean-Marc Pujol

Ce samedi 25 août 2018, la Terre des 2 rugbys qu’est le Pays catalan sera à l’affiche de deux événements qui, quelle que soit leur issue, quels que soient les résultats, marqueront pour toujours l’Histoire de l’Ovalie sous le soleil du Roussillon. Dans dix ans, dans vingt ans, et bien au-delà encore, et encore, il y a aura des voix qui s’élèveront quelque part jusqu’au sommet du Canigou, portées par une tramontane plus forte que jamais, pour dire : « J’y étais ! ».
A Perpignan d’abord, à 14h 45, l’USAP de François Rivière, pour son retour dans l’élite des clubs du Top 14, pour sa toute-première journée du calendrier de la saison 2018/ 2019 affrontera, au stade Aimé-Giral, à guichets fermés, Paris ! Tout un symbole.
Le même jour, à 16h (heure locale), les Dragons Catalans de Bernard Guasch entreront dans le stadium de Wembley, en Angleterre, pour tenter de remporter la Challenge Cup lors de la finale qui les opposera à l’équipe de Warrington.
Deux rendez-vous à ne pas manquer. Que l’on soit rugby ou pas, que l’on soit sportif ou pas, que l’on soit Catalan ou pas, tous les habitants du territoire doivent se sentir concernés par ces deux belles affiches : « le rugby, c’est le seul sport où l’on se rencontre, alors qu’ailleurs on se croise », disait Lucien Mias, surnommé « Docteur Pack », ancien joueur du XV mazamétain et en équipe de France (de 1951 à 59 - 29 sélections dont 6 en tant que capitaine), au poste de deuxième ligne.
Je me souviens également de ces mots de l’écrivain, romancier et journaliste Antoine Blondin : « un joueur qui porte un ballon contre sa poitrine s’avancera toujours dans un rayon de soleil ; en rugby, le boulevard qui s’ouvre n’est jamais un boulevard de crépuscule, c’est celui de l’aube ».
Je terminerai mon enthousiasme pour ces deux rencontres de samedi par un propos de Jonny Wilkinson : « le meilleur moyen d’atteindre son objectif au rugby est d’aider les autres à atteindre le leur ». C’est l’invitation que je lance, le conseil que je donne à tous les habitants de Perpignan, de la métropole, du département et de la région : que la fierté de tout un peuple aide tous les joueurs, à XIII comme à XV, à atteindre leur objectif afin que nous puissions réaliser notre rêve tous ensemble !
Tous ensemble, au Pays des 2 rugbys !

Voir les commentaires

Visa pour l’Image, J -10

22 Août 2018, 10:49am

Publié par Jean-Marc Pujol

Le compte à rebours a commencé ! Le 1er septembre prochain, et ce jusqu’au 16 septembre, avec plusieurs temps forts notamment du 3 au 8 inclus, la Ville de Perpignan et tous ses partenaires, institutionnels ou privés, accueilleront la 30ème édition du Festival international du photojournalisme, Visa pour l’Image.
Au menu, comme tous les ans à la même époque : des expositions, des soirées à thème avec des projections de reportages, des rencontres, des conférences.
Pendant toute la durée de ce festival unique en son genre dans le monde, Perpignan et sa région vont être le centre-du-monde de la Presse (inter)nationale. Certain.e.s  verront là un clin d’œil au maître du Surréalisme, l’artiste-peintre catalan Salvador DALI, qui en son temps (1960) avait décrété la gare de Perpignan « centre du monde », sortant de l’anonymat le chef-lieu du Roussillon pour en faire l’une de ses muses…
Le mois prochain, Perpignan sera le rendez-vous incontournable des plus grands photographes, reporters d’images, mais aussi de professionnels moins connus, anonymes et/ ou débutants. Depuis Perpignan, à partir d’une documentation précieuse ramenée des quatre coins de la Terre par ces photoreporters, il sera possible de porter un regard extraordinaire sur les conflits dans le monde, sur l’actualité qui agite et anime la planète, sur l’évolution de notre planète, que cette évolution soit humaine, sociale, politique, numérique ou climatique.
Vivre VISA intensément au travers de ses expositions, conférences et soirées – dans le cadre féérique du Campo Santo – c’est également s’offrir un voyage inestimable, en parcourant les cinq continents à partir du regard de ses femmes et de ses hommes qui, bravant tous les dangers dans la nature, faisant un pied-de-nez aux dictatures, quelles qu’elles soient, construisent jour après jours des témoignages visuels aussi précieux que les écrits d’historiens et d’écrivains.
Des dizaines de milliers de visiteurs vont à cette occasion (re)découvrir notre fière cité catalane, vitrine d’un patrimoine exceptionnel et d’une identité forte. Je souhaite que chaque Perpignanaise, chaque Perpignanais, chaque habitant(e) de la métropole, du territoire, se transforme en ambassadeur de notre qualité de vie pour accueillir comme il se doit ces « festivaliers ». Car VISA est également source d’activités culturelles, touristiques, et donc économiques, en générant de nombreux emplois le temps du festival.

Voir les commentaires

1 2 > >>