Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le beau cadeau de Noël de Thomas Coville

27 Décembre 2016, 14:45pm

Publié par Jean-Marc Pujol

Le navigateur breton Thomas Coville est le nouveau détenteur du record autour du monde à la voile en solitaire. Il a été accueilli, à Brest, par une foule immense. Son record autour du monde en solitaire sur multicoque s’est établi à 49 jours, 3 heures et 7 minutes, pulvérisant le précédent record de 2008 détenu jusqu’à hier par Francis Joyon.
Plus et mieux que le résultat et le formidable palmarès qui en découle, c’est la tentative en elle-même qui nous fait rêver, chavirer, qui en cette période de fêtes de fin d’année vient illuminer et bercer nos envies d’évasion, d’ambition, d’imagination, d’espérance…
Car dans cet exploit que signe Thomas Coville, il y a certes des sensations, mais aussi de l’émotion, du désir, une certaine nostalgie d’une époque révolue durant laquelle les aventuriers se bousculaient au portillon d’un certain idéal, de nos chimères.
C’est une histoire hors normes par les temps qui courent que ce défi s’appuyant à la fois sur la résistance humaine et la performance apportée par les nouvelles technologies, que vient nous conter Thomas Coville. Il nous démontre que des défis restent à relever sur terre, dans les airs ou en mer. Les océans sont à ce titre, certainement, les derniers « lopins de terre » à explorer. Moi-même, passionné de nature et des fonds marins, je reste toujours impressionné par cette faune et cette flore, par la biodiversité qui s’active sur l’immensité de territoires, tels l’Arctique, l’Amazonie, l’Oural, la Papouasie… et les océans bien sûr !
En braquant les projecteurs de l’actualité et les réseaux sociaux sur lui et son record, le navigateur breton nous permet de prendre le large sans quitter terre ! Il rejoint la grande et belle famille des héros de la littérature, du cinéma et du sport. Son aventure, son histoire, nous émeut, nous ravit, nous agite, nous impressionne, nous excite… comme lorsqu’on s’apprête à ouvrir un cadeau déposé au pied du sapin de Noël.

Voir les commentaires

Inscrivez-vous avant le 31 décembre !

27 Décembre 2016, 09:32am

Publié par Jean-Marc Pujol

Deux grandes échéances électorales attendent les Françaises et les Français en 2017 : la présidentielle (23 avril & 7 mai) puis, en suivant, les législatives (11 & 18 juin). Pour voter, il faudra être inscrit sur les listes électorales de la commune où chacune et chacun a élu domicile.
Pour avoir le choix de voter – ou de ne pas voter – il faut être inscrit. Le processus est simple et rapide. Pour ce qui concerne la ville de Perpignan, il suffit de se rendre à l’Hôtel-de-Ville place de la Loge (tél. 04 68 66 30 66), ou dans l’une des mairies de quartiers, où des permanences électorales sont assurées, jusqu'au samedi 31 décembre 2016 inclus. C’est également possible de s’inscrire depuis le net : service-public.fr

Voir les commentaires

Valls l’opportuniste…

22 Décembre 2016, 07:46am

Publié par Jean-Marc Pujol

Ses plus fidèles soutiens – en tant que candidat de la Gauche en vue de l’élection présidentielle – l’affublent de la carrure « d’homme d’Etat », jurant que le costume de Président de la République Française lui irait très bien, « à merveille ».
Mais, pour autant, pour accéder à la fonction suprême, doit-on se contenter de naviguer à vue ?
Car depuis qu’il est (re)parti en campagne, c’est cette attitude qui caractérise l’ancien Premier ministre socialiste de François Hollande…
Après avoir annoncé que, élu Président, il supprimera le 49-3 – alors qu’il ne s’est pas privé aux commandes du Gouvernement d’en user jusqu’à en abuser pour passer en force les lois Macron et El Khomri – voilà qu’il souhaite maintenant la suppression de la Cour de justice de la République, la fameuse CJR, s’appuyant sur « la décision de l’institution de condamner Christine Lagarde sans lui infliger ni peine ni sanction » dans l’affaire Tapie, précisant qu’un tel verdict « donnait le sentiment d’une justice à double vitesse »…
Etonnant Manuel Valls, alors qu’il y a déjà eu des précédents, pourquoi ne l’a-t-il pas fait avant ?
Manuel Valls donne, ici et là, l’impression de construire son programme comme un château de cartes, au gré du vent, au fil de l’actualité, des médias et des réseaux sociaux. A ce rythme-là, il pourrait nous annoncer très prochainement l’interdiction de circuler dans nos villes à tous les véhicules diesel – autocar, poids-lourd ou automobile - la fermeture immédiate des usines polluantes et des centrales nucléaires… et, pourquoi pas, période de Noël oblige, l’extinction purement et simplement de l’impôt sur le revenu ?
Tout cela n’est pas très sérieux.

Voir les commentaires

« Nous sommes tous Berlinois ! »

20 Décembre 2016, 14:23pm

Publié par Jean-Marc Pujol

Hier soir, à Berlin, un camion fou a tué et blessé, faisant de très nombreuses victimes, en fonçant dans la foule des consommateurs sur l’un des marchés de Noël les plus fréquentés de la capitale allemande.
Ce drame rappelle bien sûr l’attentat de Nice, le 14 juillet dernier, lorsqu’un « djihadiste » avait foncé avec son poids-lourd sur la Promenade des Anglais, sur près de deux kilomètres, tuant 86 personnes et en blessant plus de 400 autres, avant d’être abattu par les policiers.
Les autorités allemandes ont annoncé ce matin qu’elles traitaient ce drame « comme un probable attentat ». On semble donc se diriger vers une attaque terroriste.
L’Allemagne découvre sur son territoire, à grande échelle, l’horreur, la barbarie, et la terreur qui en découle.
Les égorgeurs d’hier, les tireurs, se sont transformés aujourd’hui en pilotes fous ! A l’arrivée, le scénario reste inchangé : même folie, mêmes conséquences.
Face à ces aliénés dangereux, face à ces paraphréniques, nous devons rester unis, fidèles à nos valeurs, fidèles à notre humanisme, là sera notre force : continuer à vivre pour aimer et partager tout ce qu’ils détestent ! Liberté, Egalité, Fraternité.
En tant que maire de Perpignan, je tiens à assurer toutes les victimes de la tuerie d’hier à Berlin, ainsi que le peuple allemand, du soutien des Perpignanaises et des Perpignanais. Je suis d’ailleurs entré en contact, ce mardi matin, avec Mme le consul honoraire d’Allemagne à Perpignan, pour lui témoigner de notre entière amitié et lui faire part de nos sincères condoléances dans ce deuil qui frappe aujourd’hui Berlin, l’Allemagne, l’Europe et toutes les démocraties.

Voir les commentaires

Et Noël créa la magie !

19 Décembre 2016, 16:46pm

Publié par Jean-Marc Pujol

Et Noël créa la magie !
Du Barcarès à Canet-en-Roussillon, en passant par Le Soler, Pollestres et Perpignan, entre autres, c’est un parcours insolite que dessinent illuminations et sapins, rivalisant d’imagination, de créativité, d’ambiances artistiques. Noël attire la foule des beaux jours, essaimant dans notre quotidien une attractivité irrésistible. Ici, c’est un village forestier avec ses chalets sur la plage. Là-bas, ce sont des manèges et des lutins qui esquissent l’univers féérique des jouets. Plus loin ce sont des crèches qui attendent l’heureux événement… Dans les vitrines des boutiques, des grands magasins et des centres commerciaux, sur les grands boulevards, dans les ruelles les plus étroites, en centre-ville ou en périphérie, dans nombre de lieux publics, c’est la magie qui opère. Et il n’y a pas que les yeux des enfants pour en prendre plein la vue, le regard des adultes s’émerveille également, parfois au détour d’une simple bougie, d’une guirlande, d’un personnage enneigé « en pur coton »… Des musiciens s’installent : sur la terrasse d’un café, au beau milieu d’une place, dans une église… Trois notes de musique et c’est la belle vie qui redémarre… Chacun peut alors déguster Noël à sa manière, une Fête à vivre et à partager sans modération !
Je souhaite à toutes et à tous d’excellentes fêtes de fin d’année.

Voir les commentaires

L’incroyable Monsieur Cazeneuve !

14 Décembre 2016, 12:04pm

Publié par Jean-Marc Pujol

Désormais chef du Gouvernement de François Hollande, en lieu et place de Manuel Valls son prédécesseur à Matignon, le Premier ministre Bernard Cazeneuve nous a « affublé » hier depuis l’Assemblée Nationale d’un discours de politique générale qui se voulait offensif, mais qui à l’arrivée fait pschitt ! Les coups d’épée dans l’eau ont dessiné des ronds qui n’ont même pas atteint les berges de la Seine…
La déclaration de politique générale s’est résumée à des attaques contre le candidat vainqueur de la primaire de la Droite et du Centre-droit, le député de Paris François Fillon. En fermant les yeux et en se détachant du Parlement, on aurait pu s’imaginer dans le meeting d’un candidat de gauche visant l’élection présidentielle. Ce Gouvernement socialiste est tombé bien bas pour en arriver là ! Bernard Cazeneuve ose dire, ciblant François Fillon et son programme : « On peut réformer sans abîmer, on peut moderniser sans détruire (…) ». Alors, je pose la question suivante à Monsieur le Premier ministre : « Pourquoi ne l’avez-vous pas fait avant tout simplement, depuis 2012 que vous êtes sensé gérer le pays ? ». Car l’équation du problème à résoudre est bien là, dans vos propres propos M. Cazeneuve : c’est le mot « réforme », incontournable lorsqu’on veut moderniser une société, une nation, son économie, ses entreprises…

Voir les commentaires

Tags racistes, l’Univers et la bêtise humaine…

12 Décembre 2016, 11:55am

Publié par Jean-Marc Pujol

Vendredi dernier, des tags à caractère raciste ont été découverts sur le mur d’enceinte de la Grande Mosquée de Perpignan. L’acte odieux, haineux et stupide à la fois, a été immédiatement et unanimement condamné. Ce n’est malheureusement ni la première fois ni la dernière fois que la bêtise humaine s’exprime de la sorte, avec un air hélas de déjà vu : souvenez-vous, il y a quelques mois en arrière, au même endroit, des graffitis islamophobes et une tête de sanglier avaient été retrouvés sur place.
Les auteurs de tels actes doivent être déboussolés et perdus dans leur tête pour agir de la sorte. Ils sont plus à plaindre qu’à blâmer, même si bien évidemment ils doivent être poursuivis et condamnés.
En tant que maire de Perpignan, je me dois de défendre le plus énergiquement possible l’accueil et le respect de l’autre qui ont toujours auréolé les habitants de notre ville, de notre territoire, et prévalu en Pays Catalan, sans distinction religieuse, culturelle, humaine et sociale.
Pour le reste, je citerai Albert Einstein qui disait : « Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine ». Il rajoutait : « Mais en ce qui concerne l’Univers, je n’ai pas encore acquis la certitude absolue » !

Voir les commentaires

Fêtes de Noël avec nos aînés

9 Décembre 2016, 10:51am

Publié par Jean-Marc Pujol

Noël est une période où la solidarité vis-à-vis des aînés doit être renforcée, car c’est souvent le moment où ils se retrouvent seuls. A Perpignan, nous organisons des rencontres avec l’ensemble de la population, mais nous privilégions l’attention portée à nos aînés en les réunissant dans les mairies de quartier, dans les clubs de 3ème âge et pour des manifestations plus larges.
Je tiens à être présent à chaque fois avec mon équipe municipale afin de démontrer, comme nous l’avons fait la semaine dernière pour le Téléthon 2016, qu’une société sans liens fraternels et amicaux, sans solidarité et sans générosité, ne peut pas exister.

Voir les commentaires

Commerces transfrontaliers fermés pour contrefaçon : enfin !

8 Décembre 2016, 15:15pm

Publié par Jean-Marc Pujol

Enfin, le gouvernement espagnol a pris conscience de cette concurrence déloyale et surtout illégale qui se développait à nos portes, et qui pénalisait les commerçants honnêtes. En début de semaine, le quotidien L’Indépendant nous apprenait que les autorités espagnoles, agissant dans le cadre d’une spectaculaire opération judiciaire et policière contre un important réseau de distributeurs de vraies fausses marques de vêtements et d’accessoires, à La Jonquère et au Perthus, côté espagnol, ont fait fermer selon des procédures administratives des dizaines de boutiques pour « trafic présumé de contrefaçon ».
Il était grand temps d’agir !
La seule question qui vaut aujourd’hui est de savoir : pourquoi ces procédures ne sont-elles pas plus rapides ? Car en cette période de fêtes, le préjudice pour les commerçants honnêtes s’élève rapidement à plusieurs centaines de milliers d’euros ; on avance plus précisément le chiffre de 9 millions d’euros sur une période courte, deux à trois ans, rien que pour le secteur de La Jonquère ?

Voir les commentaires

Perpignan Rivesaltes Méditerranée prend son envol

8 Décembre 2016, 08:00am

Publié par Jean-Marc Pujol

J’étais intervenu depuis de nombreuses années pour obtenir la modification de l’appellation du nom de l’aéroport de Perpignan qui était devenu brutalement l’aéroport « Sud de France ». Certes, ce n’était pas le « triangle des Bermudes », mais se poser à « Sud de France » me paraissait assez flou. J’avais proposé que l’appellation définitive soit « Perpignan Rivesaltes Méditerranée ». Mme la Présidente du Conseil Régional, Carole Delga, vient de me confirmer par courrier son accord. Désormais, nous existons, entre Montpellier Fréjorgues et Toulouse Blagnac.

Voir les commentaires