Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Calomniez, calomniez…

19 Janvier 2016, 16:29pm

Publié par Jean-Marc Pujol

  • « Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose ».
C’est la devise qu’on attribue (à tort ou à raison) à Basile, dans sa fameuse tirade sur la calomnie dans « Le Barbier de Séville » (acte II – scène VIII) de Beaumarchais. Cette pièce de théâtre qui été jouée pour la toute-première fois le 23 février 1775, selon les historiens, n’a jamais été autant d’actualité… grâce aux réseaux sociaux !
Dernière victime en date : le chanteur Christophe Willem, qui en a eu assez des insultes sur Twitter, et qui vient donc de décider de supprimer son compte « pour se protéger ». C’est ce qu’il explique dans une lettre mise en ligne sur son compte Facebook (suivi par plus de 200 000 internautes), il met en cause le réseau social : « Force est de constater que Twitter ne protège pas suffisamment ses utilisateurs contre les actes répétés de calomnies, de harcèlements et autres atteintes à l’intégrité des personnes présentes ; ça n’est pas ma conception de la liberté ! », assure-t-il.
En fermant purement et simplement son compte Twitter, le jeune artiste veut attirer l’attention sur les trop nombreux dérapages qu’au nom de la liberté d’expression ( ?) certains internautes usent et abusent. Harcèlements en tous genres, insultes, etc.-etc., trop souvent se succèdent sur la toile pour déverser de la haine. Le bel espace de liberté que nous promettaient les réseaux sociaux s’est transformé hélas au fil du temps en lieu de défoulement où la férocité des mots émerge sur un océan hostile fait d’intolérance, de vengeance et de venin.
Peut-être, et c’est à souhaiter, que la décision de Christophe Willem emmènera les « conducteurs » des réseaux sociaux à mener une certaine et incontournable réflexion, à se pencher en tout cas sur l’époque pour ne pas « gripper » davantage ce qui a été salué au départ comme « une voie de la Liberté », offrant au plus grand nombre la possibilité de s’exprimer, en réagissant, en commentant, en participant à la vie sur terre !

Voir les commentaires

Hollande ne m’a pas convaincu, hélas…

19 Janvier 2016, 10:51am

Publié par Jean-Marc Pujol

Hier lundi 18 janvier 2016, le Président de la République Française a présenté le « énième » plan d’urgence de son quinquennat pour lutter contre le chômage. Une fois de plus, la déception est au rendez-vous : circulez, y’a rien à voir ! Manque d’ambition, de cohérence, d’idées innovantes, une refonte du marché du travail qui se fait toujours attendre… On attendait « plus » et « mieux » dans la bouche de François Hollande, mais c’est un vocabulaire usé qui en est sorti.
Non, monsieur le Président, ce n’est pas ainsi que nous vaincrons le chômage ! Et pourtant, autour de nous, à notre porte, partout en Europe l’heure est à la baisse du nombre de demandeurs d’emplois. Hier soir encore, au journal télévisé de 20h sur TF1, la rédaction présentait un tableau, reprenant pays par pays européen, les statistiques sur le chômage. Le tableau était édifiant, cruel pour notre économie et les élites qui nous dirigent : Allemagne, Grande-Bretagne, Italie… jusqu’à l’Espagne !, toutes ces nations créent chaque année depuis 3-4 ans maintenant des centaines de milliers d’emplois. La seule Espagne, justement, notre plus proche voisin, a diminué l’an passé le nombre de ses demandeurs d’emplois de 253 000 et, dans le même laps de temps, a créé 417 000 postes. Sans commentaires.

Voir les commentaires

Agression antisémite à Marseille

14 Janvier 2016, 07:21am

Publié par Jean-Marc Pujol

J’appelle tous nos concitoyens à être mesurés dans leurs attitudes et comportements. On voit bien à travers ces agressions antisémites, d’une part, ou ces insultes islamophobes, d’autre part, que certains de nos concitoyens s’enferment dans un repli communautaire qui n’a pas de sens. Abandonnons l’idée que la France est composée de communautés – « avec l’arrière-pensée de communautés religieuses » - et revenons à la seule appartenance communautaire qui vaille : celle de la France et des Français.

Voir les commentaires

Attentats à Istanbul

13 Janvier 2016, 21:11pm

Publié par Jean-Marc Pujol

On voit bien que les auteurs d’attentats récents essaient d’affaiblir les économies en s’attaquant notamment à l’industrie touristique. Cette terreur organisée, que ce soit en Turquie cette semaine encore – mais également en Egypte, en Tunisie, au Mali ou à Paris – vise évidemment à déstabiliser au fond l’économie des pays. En effet, à chaque fois, dans chacun des pays visés, et nous l’avons vu avec les attentats de Paris, s’en est suivie une baisse spectaculaire et inédite en terme de fréquentation des restaurants et des hôtels. Cela est d’autant plus grave dans des pays où l’économie touristique est essentielle, vitale même !, comme par exemple pour l’Egypte, la Tunisie ou la Turquie.
Maintenant, la réponse sera d’autant plus forte qu’une nation comme la Turquie aura clarifié sa situation, notamment tout le long de sa frontière avec la Syrie, car chacun sait que la Turquie est le principal lieu de passage des « djihadistes ». Ce nihilisme terroriste démontre que Daesh est aux abois, et que les pays concernés devraient aller jusqu’au bout pour éradiquer ce totalitarisme nouveau.

Voir les commentaires

Pas le début du commencement d’une dépense

13 Janvier 2016, 15:11pm

Publié par Jean-Marc Pujol

Notre passage en Communauté Urbaine, c’est avant tout un nouveau projet de territoire à écrire, c’est conforter avec de nouveaux moyens, de nouvelles compétences, de nouvelles ambitions notre Projet de Territoire, « Terra Nostra », qui couvrira la période actuelle jusqu’en 2020. L’enjeu est important pour notre avenir à tous. Un avenir où chacune, chacun doit pouvoir plus facilement se déplacer en fonction de notre particularité géographique, se former, trouver un emploi… Il faut d’abord se féliciter de cette mise en place de la Communauté Urbaine. Ensuite, il n’y a pas lieu de s’inquiéter sur des coûts de communication car même si nous réfléchissons sur l’émergence de cette 3ème métropole qu’est Perpignan Méditerranée au sein de la Grande Région et sa visibilité, aucune dépense n’a à ce jour été engagée dans cette perspective.

Voir les commentaires

Quel nom pour la Communauté Urbaine ?

13 Janvier 2016, 15:10pm

Publié par Jean-Marc Pujol

Le moment venu, je proposerai éventuellement un débat ouvert sur le sujet. Je sais, j’entends, j’observe, çà et là, sur les réseaux sociaux, dans certains médias, des commentaires et des réactions, tout à fait légitimes, mais qui trop souvent disent tout et son contraire à partir de décisions virtuelles. Je le répète, comme j’ai déjà eu l’occasion de le préciser devant des journalistes, rien dans ce domaine n’est définitivement arrêté, acté.

Voir les commentaires

Mes vœux aux journalistes

7 Janvier 2016, 16:03pm

Publié par Jean-Marc Pujol

Mes vœux aux journalistes
Comme je rencontrerai demain vendredi 8 janvier les élus et les personnels de Perpignan, de la Ville et de la Communauté Urbaine, du CCAS et de l’OPH Perpignan Méditerranée, puis en suivant les Perpignanaises et les Perpignanais (samedi 9 janvier 2016, à 17h, au Palais des Expositions), ainsi que les milieux économiques, culturels, sportifs, associatifs, toujours dans le cadre de la traditionnelle cérémonie des vœux du nouvel an, j’ai reçu ce jeudi 7 janvier 2016, à la mi-journée, à l’étage panoramique du théâtre de l’Archipel, les représentants de la presse locale, départementale, régionale et nationale. Il y a tout juste un an, au même endroit, au même moment, dans les mêmes  circonstances, nous apprenions pratiquement « en direct » l’attentat contre la rédaction de Charlie Hebdo à Paris.
Ce moment est l’occasion bien sûr de remercier d’abord les journalistes du travail assidu d’information qu’ils assument au quotidien, quel que soit leur média et leur audience, sur divers sujets de société. C’est aussi l’occasion de faire avec eux le point sur notre actualité. Les responsables politiques et les journalistes ont ceci en commun qu’ils sont animés par une exigence intellectuelle et une capacité de recul dans l’analyse des événements.
Devant une soixantaine de représentants de la presse, ce midi, j’ai déroulé les principaux sujets  qui m’animent en tant que maire de Perpignan et président d’une intercommunalité, la Communauté Urbaine Perpignan Méditerranée.
J’ai souligné notamment l’enjeu de transformation de notre Agglo en Communauté Urbaine, j’ai essayé d’être convaincant comme j’ai dû l’être tout le long de l’année 2015 quand il s’est agi justement d’aller convaincre tous les maires des communes qui forment notre territoire. J’aurai pu me contenter du soutien de 19 des 36 maires comme le précise la loi, c’est-à-dire de la majorité. J’ai préféré élargir le cercle au maximum, avoir un consensus le plus large possible, à l’arrivée 32 des 36 communes ont dit « oui ».
J’ai expliqué pourquoi et comment Perpignan devait devenir une destination patrimoniale et touristique, en développant mes souhaits pour rendre notre territoire encore plus attractif. Nous avons de formidables atouts, à nous de les mettre en musique, nous possédons de l’espace avec plus de 360 000m² de zones économiques à vendre…
J’ai défendu et détaillé la politique de proximité sur laquelle avec mon équipe municipale nous concentrons des efforts importants, car je sais que les Perpignanaises et les Perpignanais veulent toujours plus de réactivité au quotidien, dans tous les domaines – cadre environnemental, sécurité publique, animations, commerces et services – pour l’amélioration de leur qualité de vie. Cela s’appelle « la solidarité territoriale » et cela est indispensable, que l’on habite en ville, à Perpignan, sur le littoral, le long des berges de la Têt ou encore dans la Vallée de l’Agly.
J’espère avoir répondu aux nombreuses questions, interrogations qui m’ont été posées. J’ai en tout cas essayé d’être le plus précis possible dans la sincérité de mon propos.
 
Mes vœux aux journalistes

Voir les commentaires

Le faux débat sur la déchéance de la nationalité

6 Janvier 2016, 14:51pm

Publié par Jean-Marc Pujol

Chacun oublie que la déchéance de la nationalité a déjà été appliquée contre des Français condamnés pour esclavage, et qu’elle a été mise en place en 1938 par le gouvernement du Front Populaire. Plusieurs déchéances de la nationalité ont été prononcées pendant la Seconde Guerre Mondiale, et à la fin de la Seconde Guerre Mondiale, touchant des Français qui avaient collaboré avec l’ennemi. Le débat a d’ailleurs eu lieu, puisque d’une manière hypocrite on préfère ignorer que tous les jours les avions des Forces Alliées engagées dans une guerre contre Daesh exécutent (en Syrie, en Irak…) non seulement des auteurs d’attentats mais probablement des personnes en train d’en préparer, et ce sans aucun processus judiciaire… Le problème de la déchéance de la nationalité ne se poserait pas si les auteurs d’attentats terroristes étaient condamnés à mort. Il s’agit donc bien du type même de faux débat médiatique. En revanche, je suis pour la déchéance de la nationalité car elle présente un caractère symbolique. Et elle ne touchera que des personnes qui sont susceptibles de massacrer des Français innocents. Car le fond du sujet est de ne pas accepter dans la communauté nationale des personnes qui pour des raisons idéologiques assassinent d’autres Français. Le premier devoir d’un gouvernement est, au-delà d’un juridisme hypocrite, d’assumer cette décision symbolique.

Voir les commentaires

Unis

5 Janvier 2016, 09:01am

Publié par Jean-Marc Pujol

Sonnés, choqués… Nous l’avons tous été tout le long de l’année 2015. Une année qu’on n’est pas près d’oublier et dont les terribles images d’attentats, de folies meurtrières, n’ont pas fini de hanter nos souvenirs. Plus que jamais, nous devons défendre le « Vivre Ensemble ». Nous devons rester solidaires, unis, pour surmonter les douleurs et l’infinie tristesse qui s’en dégage, pour vaincre le « blues » et dissiper le malaise ambiant. Soyons les « moteurs » de notre propre énergie pour relever les défis qui nous attendent en 2016, pour soutenir les nécessaires réformes conditions indispensables d’un vrai changement. Je souhaite à toutes et à tous la santé, une qualité de vie meilleure, un quotidien apaisé et une sérénité retrouvée.

Voir les commentaires

Bonnes fêtes !

22 Décembre 2015, 11:18am

Publié par Jean-Marc Pujol

Je souhaite à chacune et à chacun d’entre vous de joyeuses fêtes de Noël et de fin d’année.
C’est bientôt la fin d’une année particulière, compliquée et conflictuelle. Les ressentis ont hélas dominé l’air du temps. Faut-il les prendre comme une épreuve destinée à se discipliner ? En tout cas, 2015 n’aura pas été une année sereine. Je sais que la période pour la plupart d’entre nous demeure difficile, mais ces quelques jours de retrouvailles familiales, amicales, ce temps de réunion que nous apporte le calendrier, doivent être savourés « en partage ». Ils doivent nous permettre de célébrer la joie avec nos proches.
Bonnes fêtes à toutes et à tous !

Voir les commentaires